Lead-analytics

ERP et Open Source une équation génératrice de valeur | Open Source
Lost Password?

A password will be emailed to you. You will be able to change your password and other profile details once you have logged in.

ERP et Open Source une équation génératrice de valeur

Mehdi-Nagati-Smile

Avis d'expert par Mehdi Nagati, Directeur de la BU Business Solutions, Smile

Longtemps l’apanage des PME, l’open source séduit de plus en plus les grands groupes. Plus flexible et paramétrable ? Moins coûteux ? La réponse n’est pas toujours évidente tant les situations diffèrent. Voici quelques questions qu’il est utile de se poser avant de choisir l’open source pour son projet ERP.

L’ERP la colonne vertébrale de l’entreprise

Parfois inexistant, parfois réalisé en interne, le progiciel mis en place représente un véritable enjeu. Cet outil vient en support de tous les processus des différentes fonctions qui, sans informatique, deviennent peu productives et fragiles.

Au-delà de l’image poussiéreuse de l’ERP, il est aujourd’hui aisé d’imaginer optimiser son système de gestion comme par exemple pour servir sa stratégie e-commerce, dans le but de partager un catalogue produit ou au service d'une stratégie omnicanale. Les enjeux et usages sont donc multiples.

Pourquoi choisir un ERP open source en 2020?

Après avoir pris la décision d’intégrer un ERP se pose la question de savoir quel ERP ? Bien sûr il existe les grandes solutions propriétaires du marché qui peuvent convenir à de nombreuses entreprises. Dans ce cas, bien que la construction du socle soit réalisée par l’éditeur, une charge importante de travail reste à fournir côté client et cela demande des compétences pointues qui représentent un coût important.

De son côté, l’open source permet de mettre en œuvre un produit fini, ergonomique et sur mesure. Il n’y a donc pas de partie « sombre et inaccessible » : si le client final souhaite modifier le code source, il en a l’entière possibilité. C’est également un avantage décisif dans le cas où l’éditeur disparaît.

La sécurité d'une solution propriétaire est-elle un argument face à l'évolution des ERP open-source ?

Tout projet, qu’il soit open source ou propriétaire se doit de prendre des mesures standards de sécurité. De manière générale, un SI n’est pas autant exposé qu’un site web ou e-commerce. En effet, ce dernier repose bien souvent sur des réseaux d’entreprise, ce qui signifie qu’il n’est pas ouvert à l’extérieur. Cela réduit intrinsèquement le risque.

Nous pourrons tirer de nouveaux enseignements avec l’exposition de ces solutions au marché comme c’est le cas sur d’autres domaines ; on pense notamment à Magento ou encore Drupal suffisamment matures pour prouver leur capacité à fournir un niveau de sécurité répondant aux normes les plus exigeantes.

L'open-source représente-t-il vraiment l'eldorado dans la course aux économies dans le cadre d'un projet de fond comme celui de l'ERP ?

Un ERP open source sera sans doute toujours plus accessible d'un point de vue financier qu'un ERP propriétaire. Néanmoins, il convient de faire la distinction entre la version open source, qui est la version communautaire accessible et libre de droit, et les produits sous licences commerciales mis à disposition par de nombreux éditeurs open source.

Ces derniers permettent de bénéficier des mises à jour continues, d'un service additionnel, de fonctionnalités supplémentaires ou encore de l'hébergement de la solution. Les licences commerciales garantissent ainsi un haut niveau de sécurité et de stabilité à la plateforme retenue. Enfin, de manière générale, l’open source permet de réduire les coûts (version communautaire gratuite, version de licence avec des prix très attractifs, etc ) mais aussi de gagner sur la liberté de paramétrage et d'ajustement.

Quels risques en matière de pérennité, d’intégration et de stabilité avec l'ensemble des briques applicatives du système d'information avec un ERP open-source ?

Plusieurs aspects sont à prendre en considération dans le choix de l’open source pour un système ERP. Premièrement, la pérennité de l’éditeur doit être analysée. Dans le cadre d’un projet propriétaire, la reprise du code sera plus difficile, voire impossible. Ce qui n’est pas le cas pour un projet open source qui permet à l’intégrateur de reprendre l’ensemble du code établi. Deuxième volet essentiel, l’intégration.

Le paramètre important ici est le niveau technique pour l’intégration. L’open source étant communautaire, les standards sont la norme et permettent de rechercher des compétences cohérentes avec le marché. Enfin, il faut évoquer la stabilité. L’intégrateur est alors le garant du code mis en place pour le système ERP. Bien choisir son partenaire s’avère donc déterminant pour la stabilité de la solution retenue.

Se faire accompagner pour déployer son projet

Il faut d’abord évoquer le niveau de partenariat entre l’intégrateur et l’éditeur afin de savoir si l’intégrateur est recommandé pour ses services proposés. Ce niveau est déterminé par des sous-indicateurs tels que le nombre de licences distribuées ou encore le nombre de certifications sur la solution open source visée.

En complément, une analyse de marché se révèle pertinente. Elle permettra d’obtenir des informations complètes sur la santé et la pérennité de l’intégrateur. Ces deux paramètres seront les clés de succès dans le choix du bon partenaire pour la mise en place d’un ERP open source.

En conclusion, le choix de l’open source pour un projet ERP en 2020 est une opportunité à saisir en termes d’accompagnement, de pérennité et de stabilité. Choisir l’open source, c’est garder son indépendance sur le code utilisé et répondre aux besoins de compétences standards pour trouver facilement un partenaire intégrateur.

Choisir l’open source, c’est aussi s’appuyer sur une communauté active de développeurs qui permettent au quotidien d’apporter des évolutions et des corrections à tous les problèmes rencontrés pendant l’intégration et l’exploitation d’un système ERP.

Enfin, renoncer à une solution propriétaire, ce n’est pas renoncer à la sécurité. Même si les solutions ERP open source sont encore très jeunes, elles ont déjà fait leurs preuves et bénéficient de l’expérience des solutions plus matures sur des activités complémentaires.


Partager cet article




Sur le même sujet...

Aucun Commentaire